La climatisation réversible, une solution pour réduire sa consommation d’énergie

Permettant à la fois de refroidir ou de chauffer une pièce en fonction de la saison, la climatisation réversible est propice à limiter le nombre d’appareils électriques dans un foyer et à réduire la consommation d’énergie. Présentation de son fonctionnement, de ses avantages et de ses inconvénients.

Comment fonctionne une climatisation réversible ?

Contrairement à un équipement classique qui se contente de refroidir la pièce, une climatisation réversible permet aussi bien de chauffer que de refroidir l’air. Elle fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur puisqu’elle se compose de deux unités : l’une à l’intérieur pour diffuser l’air à la température souhaitée et l’autre à l’extérieur pour assurer la ventilation. Lorsqu’il fait chaud, l’air est capturé puis refroidi par un fluide frigorigène avant d’être redistribué dans les pièces. Lorsqu’il fait froid, l’air est prélevé à l’extérieur puis réchauffé avant d’être diffusé dans le logement.

climatiseur reversible

Avantages

Le principal atout de la climatisation réversible est son aspect multifonction, ce qui évite à l’appareil de ne fonctionner qu’en été. Le chauffage émis par ce type d’équipement est également moins consommateur d’énergie, comparé au chauffage électrique notamment. Les économies ainsi réalisées sur l’année entière peuvent donc se montrer conséquentes.

Un tel système présente aussi l’avantage d’améliorer la qualité de l’air intérieur puisque celui-ci est filtré avant d’être redistribué dans la pièce, ce qui permet de la débarrasser de certains allergènes.

Inconvénients

L’installation d’une climatisation réversible peut être lourde puisqu’elle doit obligatoirement être prévue sur un mur porteur et réalisée et par un professionnel. L’équipement, bien que discret à l’intérieur, peut être plus bruyant à l’extérieur.

Au niveau de la consommation, le système peut manquer d’intérêt s’il est destiné à être utilisé majoritairement en version climatiseur. Sa fonction refroidissement est, en effet, plus énergivore que celle d’un climatiseur classique. L’appareil n’est pas non plus adapté aux climats les plus froids, dans la mesure où il pourra s’avérer insuffisant en tant que chauffage principal et où il cesse aussi de fonctionner en dessous de -10 °C.

Choisir les meilleures offres pour réduire sa consommation

Un dimensionnement correct de l’installation est essentiel lors de l’achat d’une climatisation réversible. Il est essentiel de bien définir la puissance nécessaire pour refroidir chaque pièce. Le choix d’un appareil de classe énergétique A+ ou plus économe, assurera également l’efficacité énergétique de l’appareil pour éviter la surconsommation.

Un usage correct du système constitue aussi une importante source d’économie. Principalement en été, où la climatisation consomme beaucoup, il est préférable de ne pas l’utiliser les jours les moins chauds lorsqu’elle n’est pas indispensable.