Quelle est la consommation électrique de la climatisation réversible ?

La climatisation réversible apparaît de plus en plus comme un système de chauffage à part entière, et se développe de manière exponentielle. Appareil également appelé pompe à chaleur air/air, on dit la consommation électrique de la climatisation réversible écologique, car économe. Qu’en est-il réellement de ses performances ?

Principe de la climatisation réversible

La climatisation réversible, ou pompe à chaleur air/air, fonctionne sur le même principe qu’un frigo : l’appareil extrait les calories de l’air de la pièce grâce à un gaz réfrigérant. Elles sont évacuées vers l’extérieur et l’air est ainsi refroidi.

En hiver, le circuit s’inverse, les calories sont collectées à l’extérieur et renvoyées dans la maison. Contrairement à un système de chauffage classique, qui « fabrique » de la chaleur en augmentant la température de l’air à l’aide d’une source calorifique, la climatisation réversible procède à un transfert de calories grâce à la compression d’un gaz frigorigène.

Consommation électrique d’une climatisation réversible

La consommation électrique d’une climatisation réversible est faible, 25 à 40 % de moins qu’un système de chauffage électrique classique. La raison en est simple : la seule dépense électrique de la pompe à chaleur est celle du compresseur qui sert à extraire les calories de l’air extérieur. Pour 1 kWh consommé par le compresseur, la climatisation réversible produit 4 kWh de chaleur et 3 kWh de froid. Elle utilise en fait l’énergie gratuite produite par le soleil pour chauffer le logement, ou le rafraichir. En comparaison, un radiateur, quel qu’en soit le type, produit 1 kWh de chaleur pour 1 kWh d’énergie consommée.

Une climatisation inversée consomme donc 4 fois moins d’énergie qu’un radiateur électrique pour la même quantité de chauffage émise. (source : https://www.direct-energie.com/particuliers/parlons-energie/dossiers-energie/chauffage-et-climatisation/la-consommation-d-une-climatisation-reversible)

Les avantages de la climatisation réversibles :

  • La consommation électrique de la climatisation réversible est très économique, car elle est faible ;
  • pour la même raison, elle est écologique ;
  • elle est très précise en termes de réglage de la température (au 10e de degré) ;
  • contrairement à un système de chauffage classique, elle apporte un confort de vie l’été en rafraichissant également l’air.
consommation electrique climatisation reversible

Ses inconvénients :

  • En mode chauffage, le système est dépendant des conditions climatiques. Si le froid est intense, il aura du mal à extraire les calories et un chauffage d’appoint sera nécessaire ;
  • il est assez coûteux à l’achat ;
  • il nécessite l’installation d’une unité extérieure visible et inesthétique ;
  • c’est un système souvent bruyant, même si les progrès en la matière sont constants.

Comment réduire la consommation électrique de la climatisation réversible ?

Tout d’abord, on choisira un appareil de classe énergétique A+++.

Ensuite, il faut penser à le nettoyer souvent : les appareils où la poussière s’accumule consomment jusqu’à 30 % d’énergie supplémentaire.

Enfin, il existe deux types de climatisation réversible : le fixe et l’Inverter. Le système Inverter, qui représente la nouvelle génération d’équipement, est géré électroniquement. Il est beaucoup plus précis que le fixe, et surtout beaucoup plus stable. Il permet de réaliser 30 % d’économies d’énergie supplémentaires, soit 75 % de dépenses en moins par rapport à un système de chauffage électrique classique. On le voit, les économies réalisées sont considérables ! (source : http://www.ideesmaison.com/Bricolage/Equipements-confort/Climatisation-reversible/Autour-de-la-climatisation-reversible/Le-Systeme-Inverter.html)

Compte tenu de ces performances, le succès de la pompe à chaleur air/air comme système de chauffage semble donc mérité, et les économies d’énergie et financières réalisées sur la consommation électrique de la climatisation réversible sont conséquentes.

Sources :

https://www.climatisationreversible.net/consommation-dune-climatisation-reversible.htm

https://www.direct-energie.com/particuliers/parlons-energie/dossiers-energie/chauffage-et-climatisation/la-consommation-d-une-climatisation-reversible

http://www.ideesmaison.com/Bricolage/Equipements-confort/Climatisation-reversible/Autour-de-la-climatisation-reversible/Le-Systeme-Inverter.html