09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Réduire sa consommation de chauffage grâce à l’isolation thermique

Réduire sa consommation de chauffage grâce à l’isolation thermique

L’isolation thermique vise à lutter contre la déperdition de chaleur, en vue d’améliorer le confort d’un logement. Cette opération contribue de ce fait à réduire la consommation énergétique. Ce qui n’est pas sans impact sur la facture.

Par ailleurs, l’isolation thermique constitue un moyen de protéger l’environnement. En effet, lorsque les dépenses énergétiques diminuent, les ressources d’énergie sont préservées. Cela permet de limiter les émissions de carbone dans l’atmosphère.

Quelles sont les zones concernées par l’isolation thermique et quels avantages présentent ces travaux ? Éléments de réponse.

Article mis à jour le 4 mai 2021
Sommaire :

    L’intérêt de bien isoler son logement

    Installer un système de chauffage performant et peu énergivore constitue le meilleur moyen de réaliser des économies sur sa facture d’énergie. Mais un tel projet s’avère vain et inutile tant que l’on observe des pertes de chaleur dans la maison.

    Autrement dit, il est impératif de lutter au préalable contre les déperditions thermiques. Résultant d’une mauvaise isolation, elles sont principalement situées au niveau :

    • Des fenêtres;
    • Des murs ;
    • Du toit ;
    • Du plancher ;
    • Des ossatures et des fixations.

    Nuisant au confort du logement, la déperdition énergétique impacte la consommation de chauffage. En hiver, la facture augmente puisqu’il est nécessaire de faire monter la température pour compenser les pertes de chaleur. Et en été, une mauvaise isolation rime avec chaleur étouffante à l’intérieur du logement. Ce qui fait inévitablement grimper les frais de climatisation.

    Réaliser des travaux de rénovation énergétique est ainsi indispensable pour réduire les ponts thermiques au sein d’une habitation.


    Sources des pertes de chaleur d’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) :

    Sources de déperditions énergétiquesTaux
    Toit25 à 30 %
    Infiltrations d’air et fuites20 à 25 %
    Murs20 à 25 %
    Fenêtres10 à 15 %
    Ponts thermiques5 à 10 %
    Planchers7 à 10 %

    Source : Journal du net

    Isolation thermique : une solution écologique

    Réduire sa consommation de chauffage avec l’isolation thermique est une nécessité. Cela contribue à l’atteinte des objectifs fixés par l’État concernant la transition énergétique. En effet, celui-ci encourage les ménages à réaliser des travaux de rénovation pour diminuer leur consommation d’énergie.

    L’isolation thermique est une solution écologique dans la mesure où elle conduit à une baisse des besoins en chauffage. Les dépenses énergétiques et l’empreinte carbone qui en découlent sont réduites. Au final, cela permet de faire des économies sur la facture de gaz.

    Pour un logement plus confortable

    En plus de limiter les pertes de chaleur dans la maison, l’isolation thermique contribue à l’amélioration de l’isolation acoustique. Cette solution permet effectivement de réduire les nuisances sonores qui sont à l’origine de sensations d’inconfort.

    Une habitation bien isolée offre ainsi une qualité de vie meilleure. Elle permet entre autres de réaliser moins de travaux d’entretien en réduisant les risques de condensation, notamment pour la peinture.

    Isolation thermique : obligatoire ou non ?

    Les maisons construites avant 1974 ne sont pas concernées par l’obligation d’isolation. C’est l’une des raisons pour lesquelles la plupart des logements anciens ne sont pas isolés.

    Pour mettre en place une isolation thermique efficace et adaptée, il est nécessaire de réaliser un bilan thermique du logement. Cette étude permet également de déterminer la nature des parois et le type de ventilation adapté à l’isolation.

    Par ailleurs, de nouvelles réglementations ont vu le jour à partir de 2006. L’objectif étant de réduire la consommation énergétique des logements neufs de 50 %.

    Le Diagnostic de Performance Energétique

    Les propriétaires de maisons individuelles ainsi que des appartements et des commerces doivent réaliser un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) depuis 2006. Ce diagnostic est obligatoire est doit être présenté à tous les futurs acquéreurs ou locataires du logement. Il s’agit d’un moyen pour estimer la consommation d’une habitation en :

    • chauffage ;
    • climatisation ;
    • ventilation ;
    • eau chaude sanitaire.

    L’étiquette énergie logement renferme toutes les informations relatives à la consommation énergétique d’une habitation. Les logements sont répartis en 7 classes de A à G. Par la suite, des conseils sont proposés pour optimiser la performance énergétique.

    Gagner en confort thermique

    Les travaux d’isolation concernent différentes zones de la maison, qu’il s’agisse des murs, du plancher ou des combles. Ils permettent d’assurer un confort thermique optimal tout en améliorant la performance acoustique. Par ailleurs, les besoins en chauffage sont réduits en hiver, tandis que l’habitation reste à l’abri de la chaleur en été.

    Réduire les factures d’énergie

    L’isolation thermique consiste à réaliser des travaux permettant de limiter les déperditions de chaleur. Les ménages peuvent ainsi opter pour un mode de chauffage plus économique et réduire leurs factures énergétiques. D’autant qu’il existe des appareils de chauffage qui fonctionnent avec des énergies renouvelables.

    Quels sont les travaux d’isolation thermique à réaliser ?

    Pour envisager des travaux d’isolation thermique, il est important de tenir compte de tous les éléments de construction d’une habitation, à savoir :

    Les combles 

    Il importe de réaliser l’isolation des combles habitables ainsi que des combles perdus pour se protéger de la chaleur pendant l’été et du froid l’hiver. L’isolation des combles perdus permet de préserver la fraîcheur dans toutes les pièces de la maison.

    Les parois vitrées 

    Les fenêtres, les portes et les baies vitrées doivent être isolées pour mieux lutter contre les déperditions thermiques. Celles-ci laissent effectivement la chaleur s’échapper à travers les joints et les fixations. Pour cela, il est conseillé d’opter pour des parois à forte résistance technique.

    Les murs

    Les effets du froid et de la chaleur peuvent également passer par les murs. Pour un confort thermique optimal, il est possible d’opter pour une isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. L’inertie thermique est indispensable pendant les périodes de froid ou de forte chaleur. En effet, certains matériaux détiennent la capacité de conserver la fraîcheur ou la chaleur suivant les saisons.

    Le toit

    L’isolation de la toiture constitue une solution pour atténuer la chaleur en bloquant l’air chaud qui circule en-dessous. Il faut savoir que cette partie de la maison représente 25 à 30 % des sources de déperdition énergétique d’un logement.

    Le plancher

    Les déperditions de chaleur peuvent également provenir du sol. En s’assurant de l’isolation du plancher, la consommation énergétique d’une maison peut être réduite de 7 à 10 %.

    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    Retour haut de page