09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Rénovation énergétique » Rénovation globale » Tout savoir sur les rideaux et les volets roulants

Tout savoir sur les rideaux et les volets roulants

Sommaire
    Article mis à jour le 27 septembre 2022

    Les rideaux et volets roulants sont de plus en plus utilisés dans les habitations françaises. Une étude de TBC Innovations indique d’ailleurs qu’ils représentaient 74% du marché des volets posés en France en 2019. Mais à quoi servent-ils vraiment ? A la différence des autres types de volets (battants, pliants, coulissants), les volets roulants créent un espace d’air hermétique entre la fenêtre et le volet. Cette couche d’air est en elle-même un isolant, puisqu’elle ne circule pas entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment, évitant les transferts thermiques et les déperditions énergétiques.

    Les différents types de volets roulants

    Sur le marché, il existe deux types de rideaux et volets roulants : 

    • le volet roulant manuel : qui nécessite l’intervention d’une personne pour l’ouvrir et le fermer ;
    • le volet roulant électrique : qui dispose d’un système d’ouverture et de fermeture automatique.

    Ils sont également fabriqués à partir de différents matériaux. En France, les volets roulants sont souvent en PVC ou en aluminium. Les Echos indiquent d'ailleurs que près de quatre installations sur dix étaient en PVC, en 2019.

    Facile à entretenir, le volet en PVC dispose de très bonnes performances thermiques qui surpassent les autres matières. Le PVC possède aussi d’excellentes caractéristiques qui lui permettent d’assurer une bonne isolation thermique. Il résiste, en effet, au froid, au gel et aux fortes chaleurs.

    Ainsi, une maison équipée de volets en PVC est susceptible de maintenir une température agréable tout au long de l’année.

    De son côté, le volet en aluminium propose une grande résistance et une longue durée de vie, qui s’adapte particulièrement aux climats rudes, humides ou venteux. Il n’a pas besoin d’entretien.

    Toutefois, l’aluminium n’est pas idéal en matière d’isolation thermique, car il s’agit d’un matériau conducteur. Dans ce contexte, les constructeurs ont décidé de travailler sur des modèles à doubles parois intégrant un matériau isolant, le plus souvent une mousse.

    Par ailleurs, il existe un troisième type de matériau qui est le bois. Il n’est pas très utilisé, car il nécessite un entretien régulier afin qu’il puisse conserver toutes ses caractéristiques. Le bois est connu pour sa résistance, sa solidité et surtout pour son pouvoir d’isolant thermique. 

    Bien exploiter les potentiels des rideaux et volets roulants

    Pour bien choisir ses rideaux et volets roulants, il est nécessaire de connaître leur résistance thermique. 

    Exprimée en mètre carré-kelvin par watt (m2 K W −1 ou m2 K/W), cette valeur est généralement indiquée sur l’étiquette du produit. Plus ce coefficient est élevé, plus le volet est performant.

    Il faut savoir qu’une résistance élevée offre une meilleure isolation.

    Par ailleurs, la performance en matière d’isolation thermique dépend des épaisseurs et de la fabrication du volet. Ainsi, il est possible qu’un même matériau ne propose pas les mêmes performances.

    En aluminium, le coefficient thermique est de 0.15 m2 K/W . Avec des lames en PVC, le coefficient monte à 0.22, et avec des lames aluminium à faible émissivité, le coefficient augmente encore pour atteindre 0.25.

    L’installation joue beaucoup dans les capacités isolantes des volets. Trois composantes principales la constituent :

    • l’emplacement du coffre, celui-ci pouvant être installé à l’intérieur ou à l’extérieur ; l’emplacement du coffre dépend de la structure de la construction et influe peu sur l’efficacité de l’isolation ; néanmoins, les coffres installés à l’intérieur de la maison, peuvent parfois laisser passer de l’air ;
    • l’installation du volet, qui demande d’effectuer des mesures, car ce dernier doit s’adapter aux dimensions de la porte ou de la fenêtre ; le volet doit être hermétique, afin d’éviter la circulation d’air entre les lames du volet ;
    • l’installation du coffre : le coffre peut être installé de différentes manières ; sa position détermine celle des volets. Il faut veiller à garder un maximum d’espace entre le volet et la fenêtre.

    L’installation doit donc être réalisée correctement pour permettre une meilleure isolation.

    Comment utiliser ses rideaux et volets roulants ?

    En été

    Les rideaux et les volets roulants permettent de limiter efficacement le passage de la chaleur. Ils empêchent les rayons du soleil de pénétrer dans la maison. Pour cela, il faut les fermer durant la journée. Ils créent, ainsi, une couche d’air agissant comme isolant supplémentaire, et limitent les déperditions de chaleur. La nuit, il est possible de les entrouvrir pour permettre à la fraîcheur nocturne de mieux rafraîchir la pièce.

    search

    Bon à savoir

    Le déploiement d’un volet roulant devant une fenêtre ouverte permet d’assurer une circulation de l’air sans mettre en danger les locaux et les biens.

    En hiver

    Les rideaux et volets roulants jouent un double rôle en hiver. Il est conseillé de les garder ouverts durant la journée afin de profiter de la chaleur gratuite du soleil. Par contre, une fois la nuit tombée, il faut les fermer pour limiter les déperditions thermiques et garder la chaleur dans le bâtiment.

    search

    Bon à savoir

    En hiver, les rideaux et volets roulants optimisent l’isolation de la maison et permettent de limiter la consommation de chauffage.

    Combien coûtent les volets roulants ?

    Le prix d’un volet roulant peut varier suivant différents critères. Il peut dépendre du matériau utilisé, du fonctionnement du volet, ou même du type d’ouverture et des dimensions.

    selon les matériaux utilisés

    Matériaux des volets roulantsPrix moyen TTC (hors pose)Prix moyen TTC (avec pose)
    Volet roulant en aluminium200 € à 500 €300 € à 750 €
    Volet roulant en PVC150 € à 400 €250 € à 650 €
    Volet roulant en bois350 € à 1 100 €450 € à 1 350 €
    Volet roulant sur mesure300 € à 1 000 €400 € à 1 250 €
    Source : Prix-pose

    selon le fonctionnement

    Fonctionnement du volet roulantPrix moyen TTC (hors pose)Prix moyen TTC (avec pose)
    Volet roulants électrique200 € à 500 €300 € à 750 €
    Volet roulant sans fil250 € à 600 €350 € à 850 €
    Volet roulant automatisé300 € à 700 €400 € à 950 €
    Volet roulant solaire350 € à 800 €450 € à 1 050 €
    Bloc baie600 € à 1 200 €700 € à 1 450 €
    Volet roulant manuel150 € à 350 €250 € à 600 €
    Source : Prix-pose

    selon le type d’ouverture et les dimensions

    Type d’ouvertureDimensions standards (Hxl)Prix moyen TTC (hors pose) Prix moyen TTC (avec pose)
    Vélux98 cm x 78 cm150 € à 900 €250 € à 1 150 €
    Baie vitrée200 cm x 240 cm300 € à 1 000 €400 € à 1 250 €
    Porte fenêtre220 cm x 120 cm250 € à 900 €350 € à 1 150 €
    Fenêtre120 cm x 100 cm200 € à 500 €300 € à 750 €
    Fenêtre de cuisine75 cm x 100 cm150 € à 400 €250 € à 650 €
    Source : prix-pose

    A quelles aides financières peut-on prétendre ?

    Le dispositif MaPrimeRénov’ est accessible aux propriétaires, aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Il permet notamment de financer les travaux d’isolation effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement). Le montant de la prime varie en fonction des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 € pour des travaux sur un logement et pendant une durée maximale de 5 ans.

    De plus, la TVA écologique, aussi appelée la TVA à 5,5%, s’applique à la pose de volets roulants isolants. Comme pour MaPrimeRénov’, cette réduction de TVA est conditionnée par l’installation des volets roulants par un artisan qualifié RGE. De plus, ils doivent être installés dans une habitation qui date de moins de deux ans et respecter la performance R=0,22 m2 K/W.

    L’installation de volets roulants est également éligible au dispositif des Certificats d’Economie d’Energie au titre des fermetures isolantes sur les bâtiments résidentiels existants. La prime varie en fonction des économies d’énergie effectuées et du nombre de fenêtres isolées. Cette prime est estimée, avant l’engagement des travaux, par l’artisan.

    Enfin, pour les logements construits depuis plus de 2 ans et servant de résidence principale pour le propriétaire ou son locataire, l’éco-prêt à taux zéro permet de financer ces travaux sans faire d’avance et en ne remboursant que le capital emprunté sans intérêts.  

    Que ce soit en été ou en hiver, les rideaux et volets roulants permettent de limiter la consommation d’énergie, à condition de bien savoir les utiliser. Ils permettent également de gagner en confort et en sécurité. Enfin, il s’agit de travaux de rénovation faciles à entreprendre et à engager grâce aux aides financières existantes.

    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page