Plaques de cuisson à induction : quelle consommation ?

Les plaques de cuisson représentent en moyenne 10 % de la consommation énergétique d’un foyer. Il y a donc tout intérêt à tenter de faire des économies de ce côté. Quid des plaques de cuisson à induction ? Sont-elles plus ou moins énergivores que les autres modèles ? Quelle est leur consommation moyenne, et peut-on la réduire ? Le point sur cet équipement qui monte.

Principe de fonctionnement des plaques de cuisson à induction

Les plaques de cuisson à induction fonctionnent grâce à un champ magnétique généré par un électro-aimant sous une plaque de vitrocéramique. La chaleur est produite par l’effet du champ magnétique sur le métal de la casserole, il n’y a pas de transfert de chaleur comme pour les plaques classiques.

La classe énergétique

Pour les plaques de cuisson, le classement énergétique n’existe malheureusement toujours pas en 2018. On peut espérer qu’il apparaîtra en 2019, en même temps que le nouvel étiquetage. Vous pourrez toutefois le trouver si vous achetez une cuisinière avec plaques à induction, mais pour les plaques seules ce n’est pas possible.

consommation plaque de cuisson induction

Consommation des différentes plaques de cuisson 

Puissance des différentes plaques électriques :

  • Plaques de cuisson en fonte : 1000 à 2000 W
  • Plaques de cuisson vitrocéramiques : 1200 à 2100 W
  • Plaques de cuisson à induction : 2000 à 3000 W

On constate que les plaques à induction sont les plus puissantes de toutes. Sont-elles donc plus énergivores que les plaques traditionnelles ?

La réponse est non, car elles font monter en température la poêle ou la casserole beaucoup plus facilement et assurent également une cuisson plus homogène, donc plus rapide.

Or, en matière de table de cuisson, c’est la durée d’utilisation qui fait la dépense d’énergie. S’il faut 10 minutes pour faire bouillir de l’eau avec une plaque en fonte, 2 suffisent avec une plaque à induction.

En moyenne, une plaque de cuisson à induction consomme moitié moins d’énergie qu’une plaque en fonte, et un tiers moins qu’une plaque vitrocéramique.

Comment réduire la consommation de sa plaque de cuisson à induction ?

Quelques gestes simples vous feront faire des économies d’énergie importantes :

  • Lorsque vous faites cuire des aliments congelés, pensez à les sortir du congélateur quelques heures avant, pour ne pas les décongeler directement à la chaleur des plaques. Le temps de préparation s’en trouve diminué d’autant.
  • Quelques minutes avant la fin de la cuisson, éteignez les plaques et laissez le couvercle sur la casserole. Les aliments finiront de cuire doucement.
  • Dès que cela est possible, laissez le couvercle sur la casserole pendant la cuisson des aliments. Ce simple geste peut vous faire économiser de 30 à 70 % d’énergie, selon les aliments préparés. En effet, en augmentant la température et la pression au sein de la casserole, le couvercle accélère d’autant la cuisson des aliments.

On le voit, les plaques de cuisson à induction sont bien les plus économiques du marché, malgré un coût plus élevé à l’achat, et une plus grande puissance électrique que les autres types de plaques.

Par ailleurs, cette frugalité énergétique peut être potentialisée par l’adoption de gestes simples qui, au final, réduiront substantiellement la facture d’électricité.