09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Chauffage économique » Autoconsommation » Tout savoir sur le chauffe-eau solaire thermique 

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire thermique 

Article mis à jour le 21 octobre 2022

Vous prévoyez de changer votre système de production d’eau chaude ? Le chauffe-eau solaire thermique est un équipement économique et écologique qui saura répondre amplement à vos besoins. En plus de vous permettre de réduire votre facture d’eau chaude jusqu’à 70 %, ce type d’installation vous apportera d’autres avantages. Découvrez dans ce guide le fonctionnement du chauffe-eau solaire thermique, les raisons pour lesquelles il est intéressant de l’installer, ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour son achat. 

Comment fonctionne le chauffe-eau solaire ? 

Le chauffe-eau solaire est, comme l’indique son nom, un système qui fonctionne grâce à l’énergie fournie par le soleil. Pour transformer l’énergie apportée par cette source en chaleur pour chauffer votre eau chaude sanitaire, l’appareil dispose :

  • de capteurs solaires thermiques : placés sur le toit, ils absorbent l’énergie fournie par le soleil pour ensuite la transmettre à un liquide caloporteur présent dans un circulateur ;
  • un ballon de stockage d’eau : il contient un échangeur thermique qui permettra au fluide caloporteur de transférer la chaleur qu’il contient à l’eau présente dans le ballon.

Bon à savoir : les capteurs solaires thermiques sont différents des capteurs solaires photovoltaïques. Si les premiers servent à transformer l’énergie solaire en chaleur, les seconds sont destinés à créer de l’électricité à partir du rayonnement solaire.

Sur le marché, vous pourrez retrouver trois principaux types de chauffe-eau solaires thermiques :

  • le chauffe-eau solaire monobloc : le ballon d’eau chaude se situe en amont des capteurs thermiques ;
  • le chauffe-eau solaire thermosiphon : contrairement au modèle monobloc, vous pouvez installer le ballon de stockage loin des panneaux solaires. En revanche, le ballon doit toujours être plus haut que les capteurs ;
  • le chauffe-eau solaire à circulation forcée : avec ce système, vous pouvez placer le ballon n’importe où. Dans ce cas, il est recommandé de l’installer près de vos points de puisage.

Quelles sont les avantages et les inconvénients du chauffe-eau solaire ? 

Comme il fonctionne avec à une énergie renouvelable qu’est le soleil, le chauffe-eau solaire est un équipement écologique qui vous permet de préserver l’environnement. Il dispose également d’autres grands avantages, mais comporte aussi quelques inconvénients.

Les avantagesLes inconvénients
  • Le chauffe-eau solaire est un système écologique, car elle utilise l’énergie solaire pour fonctionner, une ressource renouvelable et illimitée ;
  • il permet de couvrir plus de 50 % de vos besoins en eau chaude sanitaire ;
  • Son utilisation vous permet d’économiser jusqu’à 75 % sur votre facture d’eau chaude ;
  • il ne requiert pas beaucoup d’entretiens ;
  • si vous prévoyez de céder votre logement ou de le louer, le chauffe-eau solaire vous permettra d’augmenter la valeur de celui-ci ;
  • pour son achat, vous profitez de différentes aides financières, sous certaines conditions.

  • L’investissement de départ est encore assez conséquent ;
  • il ne peut pas vous fournir d’eau chaude sanitaire, si les conditions ne sont pas optimales. En effet, il fonctionne moins bien la nuit ou pendant les périodes hivernales ;
  • il est nécessaire d’investir dans un système d’appoint pour vous assurer de toujours disposer d’eau chaude ;
  • il est parfois difficile de l’installer en rénovation, car cela nécessiterait l’installation d’un échangeur et d’un système d’appoint à l’intérieur de votre ballon de stockage.

Installation d’un chauffe-eau solaire thermique : comment ça marche ?

Pour ce faire, plusieurs étapes sont nécessaires en amont. Bien que l’installation d’un chauffe-eau solaire thermique ne semble pas compliquée, sachez que c’est une opération délicate qui nécessite une expertise en la matière. Ainsi, il est fortement recommandé de faire appel à un chauffagiste professionnel certifié Qualisol pour procéder à la pose.

Bien choisir la dimension de son ballon d’eau chaude 

Pour bien dimensionner le ballon d’eau chaude en litres, plusieurs critères sont à prendre en compte : le nombre d’habitants du logement ainsi que les besoins quotidiens en eau chaude : principalement la durée des douches par personne, la fréquence d’utilisation des machines à laver le linge et le lave-vaisselle. En moyenne il faut compter 35 litres/jour par personne. Il est conseiller de prendre un ballon pouvant souvenir à 2 jours de consommation d'eau chaude : de cette façon une grosse partie est chauffée la veille pour le lendemain,  laissant le temps à l’autre partie de se réchauffer. Un ballon de 200 litres permet généralement de couvrir les besoins d’un foyer de 4 à 5 personnes.

Déterminer la surface des panneaux solaires

Vous pouvez déterminer la surface pour vos panneaux solaires en fonction de la surface disponible pour l’installation, votre région et le taux d’ensoleillement, ainsi que de la dimension de votre ballon d’eau chaude. Des professionnels peuvent vous aider à faire le calcul.  Il faut compter environ 2 m² de panneaux solaires pour 100 litres dans le chauffe-eau.

Quelques démarches à effectuer

Avant de procéder à la pose de panneaux solaires thermiques, il est nécessaire d’effectuer au préalable une déclaration de vos travaux auprès de votre mairie ou de votre commune. En effet, si vous décidez de placer les capteurs sur le toit, cela va modifier l’apparence de votre logement.  De plus, si vous vous situez dans un site classé, vous devez demander l’accord d’un architecte des Bâtiments de France avant de pouvoir modifier votre toiture. Dans le cas où vous souhaitez installer des panneaux solaires thermiques sur une maison neuve, vous devez les déclarer dans votre permis de construire.

Bien choisir l’emplacement des panneaux solaires 

Une fois les démarches administratives effectuées, il est temps de penser à l’emplacement de vos panneaux solaires. Certaines idées reçues affirment qu’il n’est intéressant d’installer ce type d’équipement que si vous habitez le sud de la France. Rassurez-vous, peu importe votre région, vous pouvez installer un chauffe-eau solaire.

Vous devez juste vous assurer que :

  • l’endroit où vous allez poser vos panneaux solaires soit bien dégagé et qu’il n’y a aucune zone d’ombre qui pourrait empêcher les rayons du soleil de les atteindre ;
  • les panneaux soient orientés vers le sud, le sud-est ou le sud-ouest ;
  • leur inclinaison soit d’environ 40 ° à 50 ° par rapport à l’horizontal.

Bon à savoir : si vous disposez d’un jardin dégagé et propice à l’installation, vous n’êtes pas obligé de poser vos panneaux solaires thermiques sur votre toit. D’ailleurs, si votre logement se situe dans une zone fortement ensoleillée, il vous suffit de près de 4 m2 de panneaux solaires pour alimenter votre logement en eau chaude.

Installer le ballon d’eau chaude

Pour la pose du ballon de stockage, assurez-vous que la distance entre celui-ci et les panneaux solaires soit la plus faible possible. Cela évitera, en effet, les déperditions de chaleur. Veillez également à installer le ballon dans un endroit bien isolé et de préférence chauffé pour éviter qu’il se refroidisse rapidement.

Combien coûte l’installation d’un chauffe-eau solaire ?

Si vous souhaitez estimer le prix que va vous coûter l’installation d’un chauffe-eau solaire thermique, vous devez prendre en considération différents facteurs, notamment :

  • le coût des fournitures ;
  • le modèle de chauffe-eau pour lequel vous optez ;
  • la capacité de stockage du ballon ;
  • le coût de la main-d’œuvre.

Pour vous donner une idée des coûts, voici quelques exemples de prix vus sur le marché :

Type de chauffe-eau solairePrix TTC
(pose compris)
Chauffe-eau monobloc1400 € à 4 000 €
Chauffe-eau thermosiphon classique2000 € à 8 000 €
Chauffe-eau à circulation forcée2 500 € à 5 500€

Quelles aides financières pour changer son chauffe-eau ?

Bien que le coût initial d’un chauffe-eau solaire soit élevé, rassurez-vous, vous pouvez bénéficier de différentes aides de l'état provenant des pouvoirs publics pour son installation. Vous pouvez alors prétendre à :

  • MaPrimeRénov’ : versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), elle est réservée à tous les propriétaires de logements datant de plus de 15 ans ;
  • la prime énergie : elle est attribuée par les fournisseurs d’énergie dans le cadre du dispositif Certificats d’économie d’énergie (CEE) ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ou Eco-PTZ : il s’agit d’un prêt sans taux d’intérêt destiné aux personnes qui engagent des travaux de rénovation énergétique ;
  • une TVA à taux réduit à 5,5 % : elle est appliquée par l’entreprise qui vous fournit les matériels et par le professionnel qui procède à la pose de votre chauffe-eau solaire. 

Comment entretenir son chauffe-eau solaire ? 

Pour vous assurer du bon fonctionnement du système, mais aussi pour qu’il puisse durer dans le temps, il est également important de bien entretenir votre chauffe-eau solaire. Pour cela, il vous suffit de faire appel à un chauffagiste professionnel, une fois par an, pour qu’il vérifie :

  • l’état du liquide caloporteur ;
  • l’isolation thermique des conduits ;
  • les fixations des panneaux solaires.
Sommaire
    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page