09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Transition énergétique » Autoconsommation » Autoconsommation solaire : le guide complet

Autoconsommation solaire : le guide complet

Article mis à jour le 14 octobre 2022

L’autoconsommation solaire permet-elle réellement de réduire votre facture d’énergie ? Quel est le coût de l’investissement et est-il rentable ? Quel type de panneaux solaires choisir pour avoir une installation efficace ? Voilà autant de questions que vous vous posez avant de vous lancer dans un projet d’autoconsommation solaire. Cet article répond à toutes vos questions. 

Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?

On parle d’autoconsommation lorsque vous consommez l’énergie que vous avez vous-même produite. Cette énergie est obtenue à partir d’une ressource naturelle comme le soleil. Dans ce cas, on parle d’autoconsommation solaire. Deux situations peuvent se présenter dans le cadre de cette autoproduction énergétique : 

  • la quantité d’énergie produite dépasse vos besoins. vous pouvez alors la stocker, la partager ou revendre le surplus ; 
  • l’énergie produite est insuffisante pour couvrir vos besoins. L’électricité du réseau public peut alors la compléter. 

Quoi qu’il en soit, l’autoproduction d’énergie réduira votre facture  et vos charges. Cela vous permet en plus d’éviter les différentes fluctuations du prix de l’électricité. 

Quels sont les différents modèles de panneaux solaires destinés à l’autoconsommation ?

Le panneau solaire désigne l’équipement utilisé pour produire l’énergie solaire. On distingue deux modèles sur le marché, à savoir : 

  • les panneaux solaires thermiques ; 
  • les panneaux photovoltaïques.

Le panneau solaire thermique 

Il convertit les rayons du soleil en chaleur. Cette dernière est captée par une surface vitrée, puis récupérée par un fluide caloporteur qui la conduit vers un ballon d’eau chaude. Ce mécanisme permet de produire de l’eau chaude sanitaire.

Certains panneaux solaires thermiques utilisent également un système d’aérothermie. Ils captent l’air chaud à l’extérieur. Un système de ventilation permet ensuite de le diffuser à l’intérieur de la maison.

Le panneau solaire photovoltaïque 

Ce type de panneau est constitué de cellules photovoltaïques qui génèrent un flux électrique à partir de la lumière du soleil. L’énergie produite peut servir pour l’éclairage, le chauffage, l’eau chaude sanitaire et pour alimenter les appareils électroménagers.

Quelles sont les conditions à respecter pour vous lancer dans l’autoconsommation solaire ?

L’autoconsommation solaire soulève certaines interrogations pour les personnes qui vivent dans des régions peu ensoleillées. Vous pouvez vous demander si installer un panneau solaire pour une autoconsommation est rentable.

La réponse est oui. Il faut savoir que les installations solaires conviennent à toutes les régions. Certes,. La différence est que si vous habitez dans des zones ensoleillées vous rentabiliserez vos installations plus rapidement.

search

Bon à savoir

Actuellement les panneaux solaires ne produisent pas d'énergie la nuit, mais continuent d’en produire même avec un temps pluvieux. En effet, ils ont besoin de lumière pour créer la chaleur ou l’électricité. Ils peuvent néanmoins capter la lumière diffusée par les nuages. Par ailleurs, des études sont en cours afin de concevoir des panneaux en mesure de fournir de l’énergie le jour autant que la nuit.

Si la situation géographique ne pose aucun problème, l’emplacement des panneaux mérite une attention particulière. Deux paramètres doivent être respectés  dans ce cadre. Il s’agit de : 

  • l’orientation des panneaux ;
  • leur inclinaison. 

L’orientation vers le sud est conseillée pour une installation efficace et plus rentable. Ceci n’est pourtant pas une obligation. Choisir  une autre orientation est possible, seul le nord doit être évité. Concernant l’inclinaison, elle doit se situer entre 30 et 35 degrés afin de mieux profiter du rayonnement solaire pendant la journée. Là encore, il s’agit d’une recommandation. 

Vous devrez prévoir certaines démarches administratives pour l’installation d’un panneau solaire pour une autoconsommation. Elles sont différentes selon le logement, la région et le dispositif employé : 

  • pour une construction neuve, une demande d’urbanisme doit être envoyée avec le permis de construire ; 
  • la déclaration préalable de travaux est requise pour une installation sur un bâtiment existant ; 
  • l’autorisation d’urbanisme n’est pas nécessaire pour les panneaux solaires posés au sol et dont la puissance ne dépasse pas 3 kilowatts-crête ; 
  • une demande de raccordement au réseau doit être transmise au gestionnaire de réseau, Enedis, s’il s’agit d’une autoconsommation avec revente de surplus ; 
  • le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité) doit vérifier la conformité de votre installation électrique. Une attestation vous sera remise pour certifier le respect des normes en vigueur.

Peut-on installer ses panneaux solaires soi-même ?

Après avoir choisi l’emplacement, l’installation des panneaux solaires peut se faire de deux manières : 

  • une installation en surimposition : les panneaux solaires sont apposés sur la toiture à l’aide d’un support ; 
  • une installation en intégration au bâti : les panneaux remplacent un élément du bâti (une partie du toit par exemple).

Votre choix se fera en fonction de l’état et du revêtement, selon qu’il s’agisse d’un logement neuf ou ancien. Cependant, il faut prévoir une surface d’au moins 15 mètres carrés pour une installation sur la toiture. À défaut d’avoir un espace suffisant, d’autres emplacements sont envisageables : 

  • au sol ; 
  • sur la façade du bâtiment ; 
  • sur le balcon ; 
  • sur une pergola ou un carport.

Bien entendu, vous pouvez vous occuper vous-même des travaux pour l’installation des panneaux solaires. Toutefois, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Ce dernier garantit la sécurité et la conformité des installations aux normes en vigueur. Il se sert également de son expertise dans le domaine pour mettre en place une installation adaptée à votre besoin . Il vous guide dans le choix des panneaux solaires et de leur emplacement. Par ailleurs, il arrive que l’installateur prenne en charge les démarches administratives requises pour l’installation.

Quelle puissance pour ses panneaux solaires en autoconsommation ?

Kilowatt-crête (kWc) est l’unité de mesure utilisée pour exprimer la puissance d’un panneau solaire. Il ne doit pas être confondu avec kilowattheure qui exprime la puissance de l’électricité. La consommation d’un appareil électrique est aussi exprimée en kilowattheure (kWh).

Sur le marché, vous trouverez des panneaux solaires d’une puissance de 3, 6 ou 9 kilowatts-crête. Une estimation de la quantité d’électricité qu’ils peuvent produire est présentée dans le tableau suivant : 

Puissance du panneau solaire (kWc)Quantité d’électricité produite chaque année (kWh / an)
3entre 2 700 et 4 200
6 entre 5 400 et 8 400
9 entre 8 100 et 12 600
Source : Pic Bleu

Pour choisir la puissance des panneaux solaires, vous devez définir vos besoins en énergie. Vous devez donc relever la consommation de chaque appareil qui sera alimenté par les panneaux. En outre, il est important de bien dimensionner l'installation afin d’en tirer pleinement profit et de faire des économies.

Quel fabricant de panneaux solaires choisir ?

Aujourd’hui, des dizaines de fabricants sont actifs sur le marché, proposant des panneaux solaires aux caractéristiques différentes. Lequel faut-il alors choisir ?

L’installateur In Sun We Trust a établi une liste des meilleurs fabricants internationaux. Pour cela, il s’est basé sur : 

  • les notes attribuées par Bloomberg, spécialiste des analyses financières ; 
  • les retours envoyés par 5 500 clients ayant travaillé avec l’installateur.

Le tableau ci-dessous vous indique le nom des fabricants et les modèles proposés :

MarquesOrigineModèlesCaractéristiques
Sun PowerEntreprise franco-sino-américaineMaxeon 3Puissance : 375 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 169 x 105 x 4 cm
Canadian SolarCanadaHiDMPuissance : 345 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 170 x 99 x 3,5 cm
QCellsCorée du SudQ.PEAK DUO ML-G9Puissance : 375 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 184 x 103 x 3,2 cm
LGCorée du SudNeON 2Puissance : 370 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 170 x 102 x 3,5 cm
SystoviFranceV-SYS ProPuissance : 330 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 166 x 10 x 3,5 cm
DualSunFranceFlash Shingle BlackPuissance : 375 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 165 x 114 x 3,5 cm
Recom-SilliaFrance60M “plus”Puissance : 305 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 166 x 99 x 4 cm
VoltecFranceTarka 120Puissance : 330 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 168 x 100 x 4,2 cm
FuturaSunItalieFU 375 M SILK PROPuissance : 375 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 175 x 104 x 3,5 cm
AxitecAllemagneAXIPREMIUM X HCPuissance : 345 Watts-crête
Cellules : monocristallines
Dimensions : 168 x 100 x 3,5 cm
Source : In Sun We Trust

Quelle rentabilité espérer de l’autoconsommation solaire ?

Le prix d’un panneau solaire varie en fonction de sa puissance : 

  • il se situe aux alentours de 10 000 € pour une puissance de 3 kilowatts-crête ; 
  • à partir de 16 000 € pour un panneau de 6 kilowatts-crête ;
  • à partir de 25 000 € pour une installation de 9 kilowatts-crête.

Pour vous, la question est donc de savoir si un tel investissement est rentable ou non. Les économies réalisées sur votre facture constituent le retour sur investissement d’une installation solaire. Cette dernière permet de réduire de 30 à 50 % en moyenne les dépenses en énergie. Cela dit, la rentabilité des panneaux solaires dépend de deux paramètres :

  • leur puissance ; 
  • l’ensoleillement dans la région.

Ces deux éléments influent sur le rendement et le temps d’amortissement de l’équipement. 

rentabiliser ses installations solaires avec la revente du surplus d’énergie

Si vous vous lancez dans l’autoconsommation solaire vous avez  deux possibilités : 

  • consommer la totalité de l’énergie produite ; 
  • consommer une partie de l’énergie produite et revendre le surplus.

L’autoconsommation avec revente de surplus constitue une autre manière de rentabiliser l’installation. L’énergie qui n’est pas consommée est rachetée par EDF OA (Obligation d’Achat). Le prix du kilowattheure est de 0,10 euro. Il est fixe et sera maintenu pendant 20 ans.

L’autoconsommation solaire avec vente de surplus donne également accès à une prime. Celle-ci s’ajoute aux revenus générés par la vente. Elle est versée par EDF OA sous certaines conditions : 

  • elle concerne les installations réalisées sur la toiture ;
  • la puissance de l’installation ne doit pas excéder 100 kilowatts-crêtes ;
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

La prime à l’autoconsommation est versée au cours des cinq premières années suivant l’installation. 

Augmenter la rentabilité des panneaux solaires grâce aux aides de l’État 

Si vous entreprenez un projet d’autoconsommation solaire, sachez que l'Etat a mis en place des aides à destination des particuliers. Ainsi, vous avez le droit à : 

  • une TVA de 10 % pour une installation photovoltaïque avec une puissance qui ne dépasse pas 3 kilowatts-crêtes. Au-delà, la TVA augmente à 20 % ; 
  • une TVA réduite de 5,5 %. Elle s’applique pour les panneaux solaires thermiques et aérovoltaïques ; 
  • des aides locales versées par les collectivités. Elles visent à alléger les frais à votre charge  et à améliorer la rentabilité de votre installation.

Si vous choisissez de vendre leur surplus d’énergie vous pouvez aussi bénéficier de la prime à l’autoconsommation. 

Elle est versée sous trois conditions : 

  • vous devez vendre votre surplus d’énergie ; 
  • l’installation des panneaux solaires doit être confiée à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) ;
  • votre installation solaire doit respecter les critères techniques imposés : elle doit être installée sur la toiture ou en parallèle à votre toiture. À défaut, elle doit servir de brise-soleil, d’ombrières, de pergolas, de mur-rideau, de garde-corps, de bardage ou d’allège.

Le montant de la prime à l’autoconsommation solaire est révisé chaque trimestre. Le tableau qui suit vous donne les sommes versées aux auto producteurs pour le deuxième trimestre de 2021 : 

Puissance de l’installationMontant de la prime (TTC)
Inférieure à 3 kWc380€ / kWc
Entre  3 kWc et 9 kWc290€ / kWc
Entre  9 kWc et 36 kWc160€ / kWc
Entre 36 et 100 kWc80€ / kWc
Sources : economie.gouv.fr

La prime à l’autoconsommation est versée par EDF OA (Obligation d’achat) pendant 5 ans. Le montant total et la somme versée chaque année sont les suivantes : 

Puissance de l’installation photovoltaïqueMontant total de l’aideMontant annuel total versé les 5 premières années
3 kWc1 140 €228 €
6 kWc1 680 €336 €
9 kWc2 520 €504 €
Source : In Sun We Trust

Source : In Sun We Trust

Ma Prime Rénov, Éco-PTZ, aides Anah : les aides destinées à l’installation solaire et l’éco-rénovation

L’État a mis en place différents dispositifs permettant de financer les travaux de rénovation énergétique. Parmi eux, trois aides peuvent être octroyées pour financer une installation solaire : 

  • Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ;
  • Ma Prime Rénov (qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique) ;
  • Éco-Prêt à taux zéro.

Les conditions et le montant versé sont mis en relief dans le tableau ci-dessous : 

DispositifsConditions
Aides de l’AnahTravaux permettant un gain d’au moins 25 % d’efficacité énergétique. 
Logement construit depuis au moins 15 ans.
Installation réalisée par un professionnel RGE.
Montant des travaux inférieur à 20 000 €.
Revenu inférieur au montant imposé.
Demande à envoyer avant le début des travaux.
Accompagnement par un opérateur-conseil spécialisé.
Ma Prime RénovSubvention destinée à l’acquisition d’un chauffage solaire combiné ou un chauffe-eau solaire individuel.
Logement construit depuis au moins 2 ans, servant de résidence principale.
Revenu inférieur à 48 488 € (plafonds variables selon la région et les caractéristiques du ménage)
Installation réalisée par un professionnel RGE.
Éco-Prêt à taux zéroAide destinée à financer l’installation d’un panneau solaire thermique ou aérovoltaïque.
Logement construit avant le 1er janvier 1990, servant de résidence principale (France métropolitaine)
Logement dont le permis de construire a été déposé avant le 1er mai 2010 (Outre-mer)
Travaux confiés à un professionnel RGE.
Prime plafonnée à 30 000 €.
Prime énergiePour l’installation d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaire. Prime versée par les fournisseurs d’énergie. Montant variable selon les travaux réalisés, les caractéristiques du logement et la localisation géographique.
Source : In Sun We Trust

Sommaire
    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page