09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Rénovation énergétique » Chauffage économique » Remplacer son radiateur électrique : pourquoi et comment faire ?

Remplacer son radiateur électrique : pourquoi et comment faire ?

Article mis à jour le 10 août 2022

1726 euros, voici la somme moyenne déboursée pour un ménage français chauffé à l’électricité. Vous estimez trop payer ? Vos radiateurs électriques vous coûtent trop cher ? Il n’est jamais trop tard pour changer d’équipement et opter pour un radiateur électrique économique plus performant. Comment remplacer son radiateur électrique ? Bénéfices, primes à l’achat et conseils pratiques sont ici réunis pour vous aider à installer votre nouvel appareil électrique en toute sérénité. 

Pourquoi changer de radiateur électrique ?

Malgré l’investissement financier requis au départ, remplacer son radiateur électrique apporte de nombreux avantages sur le long terme : confort thermique, performance du radiateur, économies d’énergie. 

Améliorer son confort thermique

L’air froid, les courants d’air et l’humidité sont les principales causes d’inconfort à l’intérieur d’un logement. Un appartement ou une maison mal isolée peut même vous rendre la vie dure. Vérifiez donc ce premier paramètre avant d’envisager tout changement de radiateur. Outre les problèmes d’isolation, certains modèles de radiateurs comme les convecteurs électriques peuvent aussi nuire à votre confort. Ils dessèchent en effet l’air ambiant : une sensation pour le moins désagréable. 

Pour obtenir une chaleur douce et diffuse, changez alors votre appareil de chauffage et optez notamment pour un radiateur à inertie ou un radiateur à accumation. L’un produit de la chaleur à même l’appareil, accumulée en continu et diffusée progressivement dans le logement. L’autre produit et stocke la chaleur lors des heures creuses, notamment la nuit, et la restitue par rayonnement le jour. Ces appareils procurent un confort thermique optimal. Pas d’effet poussières soufflées, ni d’air sec et irritant. La chaleur est saine, agréable et diffuse du sol au plafond. 

Faire des économies d’énergie

Pourquoi remplacer son radiateur électrique ? L’autre bonne raison est d’ordre économique et écologique. Les anciens radiateurs électriques tout droit sortis des années 1960, comme les convecteurs électriques, présentent de mauvais rendements et un coût de fonctionnement élevé. Malgré leur robustesse et leur rapidité de chauffe, ces appareils sont énergivores et polluent en conséquence. Un appareil qui requiert beaucoup d’énergie pour chauffer consomme en effet plus d’électricité qu’un équipement à basse consommation. Double peine pour la planète et pour votre portefeuille !

Une chose est sûre, les nouveaux dispositifs de chauffage (panneau radiant, radiateur à accumulation, radiateur à inertie) diminuent vos dépenses en électricité et vos factures d’énergie. Économes, ils sont beaucoup plus performants que les anciens modèles. Lorsqu’ils sont de surcroît équipés d’un thermostat intelligent, la température est réglable au degré près, pendant les plages horaires de votre choix, même pendant vos absences.

Comment concrètement changer un radiateur ?

Obtenir des aides au remplacement du radiateur

Bonne nouvelle, l'État vous accompagne dans le financement de vos travaux de rénovation énergétique, notamment pour remplacer vos radiateurs électriques (anciens convecteurs uniquement). Parmi les aides financières proposées, figurent :

  • jusqu’à 100 € par équipement (selon les revenus du ménage) grâce au dispositif des certificats d’économie d’énergie, pour l’installation de nouveaux radiateurs électriques économiques et performants ;
  • 150 € d’aides jusqu’au 31 décembre 2021 pour l’achat d’un thermostat (aide conditionnée par l’association d’un acteur ou fournisseur d’énergie signataire de la charte « coup de pouce thermostat avec régulation performante »).

Pour les ménages aux revenus les plus modestes, l’agence nationale de l’habitat (ANAH) met également à votre disposition le programme « Habiter mieux sérénité » pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Le seul remplacement d’un radiateur électrique est insuffisant. Il peut néanmoins intégrer un bouquet de travaux global, financé par l’ANAH.

Installer soi-même le nouveau radiateur

Pas d’inquiétude, le branchement d’un radiateur électrique ne requiert pas de compétences techniques très pointues. Tâchez néanmoins d’être au préalable suffisamment outillé pour fixer au mur votre radiateur. Le remplacement de l’appareil est d’autant plus simple, lorsque le fil pilote à l’emplacement de l’ancien radiateur est déjà raccordé à l’électricité. 

Une première installation de radiateur à domicile requiert toutefois quelques connaissances particulières en termes de sécurité, de dimensionnement et de raccordement. Vous devez notamment encastrer l’alimentation de l’appareil dans le mur et sous gaine, à 10 cm du sol au moins. Aussi, ne manquez pas d’adapter le matériel au circuit électrique du logement, en prévoyant des câbles de :

  • 1,5 mm² de section avec un disjoncteur de 10 ampères, pour un circuit de 2 500 Volts maximum ;
  • 2,5 mm² de section avec un disjoncteur de 20 ampères, pour un circuit de 4 500 Volts maximum.

Faire appel à une entreprise

Vous n’êtes franchement pas bricoleur ? Vous n’avez ni le temps, ni la patience de faire des travaux ? Faites alors appel à un plombier chauffagiste professionnel. L’avantage de passer par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE), c’est la garantie d’obtenir un service qualifié, avec une TVA à taux réduit. La pose et la fourniture du matériel sont taxées à hauteur de 5,5 %, contre 10 % en temps normal avec une entreprise sans qualification RGE.

Où positionner le radiateur dans son logement ?

Savoir où positionner son radiateur à l’intérieur du logement, c’est au final optimiser son chauffage, son confort thermique et ses consommations d’électricité. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour trouver l’emplacement idéal.

Près des fenêtres dans la pièce à vivre

Dans la pièce de vie principale, votre salon ou votre studio multifonction, il est vivement recommandé d’installer votre radiateur au plus près des fenêtres, pour ainsi compenser la sensation de froid. Les murs extérieurs aux parois froides sont à privilégier en priorité. Si le logement est en revanche d’ores et déjà bien isolé, vous pouvez tout à fait positionner le radiateur sur un mur intérieur, séparant par exemple le salon de la chambre.

Pour améliorer davantage votre confort intérieur, placez deux radiateurs plutôt qu’un seul dans les pièces à grands volumes. Le chauffage électrique est généralement plus adapté aux petits espaces (studio, petit appartement).

À distance des points d’eau dans la salle de bain

La salle de bain est un espace humide. L’installation d’un chauffage électrique dans cette pièce est donc plus complexe. Pour éviter les projections d’eau, le radiateur doit être disposé au plus loin des points d’eau. L’idéal est d’installer un sèche-serviette suivant la norme NF C15-100 pour des raisons de sécurité. L’aménagement de salles d’eau doit notamment tenir compte des volumes de protection, pour toute installation électrique, à l’écart des points d’eau.

À distance du lit dans la chambre

Un radiateur installé dans une chambre à coucher doit respecter plusieurs critères. Il doit se tenir éloigné du lit où vous dormez, car la chaleur peut perturber le sommeil la nuit, quand le corps baisse en température. Cette pièce doit être ainsi réglée à 16°C (et entre 18 et 20°C pour un bébé). 

Évitez aussi d’encombrer l’espace autour du radiateur, et poussez les meubles. Laissez à minima un espace de 15 cm sur les côtés et de 50 cm au-dessus de l’appareil. La chaleur sera ainsi beaucoup plus diffuse, qu’il s’agisse de votre chambre ou de votre salon.

Décidé à passer à l’action et à remplacer votre radiateur électrique ? Profitez tant qu’il est encore temps des « coups de pouce » chauffage de l’État pour financer le changement de vos appareils. Vous allez enfin passer l’hiver au chaud ; tout cela en réduisant votre facture d’électricité.

Sommaire
    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page