09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Maîtriser ma consommation » Estimer ma consommation » Quelle est la différence entre kW et kva ?

    Quelle est la différence entre kW et kva ?

    Article mis à jour le 25 octobre 2022

    Kilovolt-ampère (kVA), kilowatt (kW), Watts, Ampères… Ce n’est pas facile de s’y retrouver entre tous ces termes techniques. Ce sont pourtant des notions de base à comprendre et à bien différencier, surtout pour bénéficier d’une installation électrique absolument adaptée à vos besoins. Elles sont également utiles pour une bonne gestion de votre consommation d’énergie personnelle. Le kilowatt (kW) indique la puissance des appareils électriques que vous utilisez, le kilovoltampère (kVA) désigne la puissance à souscrire pour votre compteur.

    Qu’est-ce que l’unité de mesure kW ?

    Un kilowatt (kW) est une unité de puissance qui correspond à 1 000 watts (W). Il exprime la puissance active, autrement dit, la puissance nécessaire à un appareil pour fonctionner correctement. Par exemple, un chauffe-eau électrique doté d’une puissance de 1500 W aura besoin de 1,5 kW d’électricité pour fonctionner à pleine puissance.

    En général, vous trouverez cette unité de mesure marquée sur les étiquettes énergies des équipements électriques que vous utilisez dans votre logement. Dans le cas où vous ne trouvez pas cette information, mais que vous souhaitez connaître la puissance de votre équipement, il vous suffit d’appliquer la formule suivante :

    Puissance active (Watts) = tension (Volt) x courant (Ampère).

    À quoi correspond l’unité kWh sur une facture d’électricité ?

    Le kilowattheure (kWh) mesure l’énergie consommée par un appareil en marche pendant une heure. Par exemple, si vous disposez d’une ampoule de 40 W qui fonctionne durant une heure, sa consommation sera de 40 Wh. Le kilowattheure est aussi l’unité que vous trouverez inscrite sur votre facture d’électricité. Sur cette dernière, la quantité d’énergie consommée par l’ensemble de vos appareils électriques sera exprimée en kWh. Pour établir votre facturation, votre fournisseur d’énergie multipliera cette consommation par le prix du kWh qu’il a fixé et selon l'offre souscrite.

    Qu’est-ce que l’unité de mesure kVA ?

    Le kVA ou kilovoltampère exprime, quant à lui, la puissance « apparente ». Il correspond à :

    • la puissance électrique de votre compteur ;
    • la charge électrique maximale que vote installation électrique peut supporter.

    Dans ce contexte, cette puissance ne doit pas être dépassée, au risque de faire disjoncter votre installation. Actuellement, vous pouvez souscrire une puissance qui va de 3 kVA à 36 kVA auprès de votre fournisseur d’électricité. En revanche, les branchements électriques proposés par Enedis, le gestionnaire national du réseau d’électricité, ne sont disponibles que sous deux puissances : 12 kVA et 36 kVA. La puissance de compteur que vous devez souscrire ne doit donc pas dépasser la puissance de raccordement de votre maison. Par exemple, si cette puissance est de 12 kVA, vous avez la possibilité de souscrire une puissance de compteur de 6 kVA, mais pas de 15 kVA.

    Qu’est-ce que le kVA monophasé ?

    Le branchement en 12 kVA monophasé est le plus adapté pour un logement standard de moins de 100 m2. En monophasé, le courant est conduit à l’aide d’un seul câble. Avec ce type de branchement, vous pouvez alimenter un logement équipé :

    • d’un chauffage électrique ;
    • d’un réfrigérateur ;
    • d’un téléviseur ;
    • de différents appareils électroménagers.

    Bien évidemment, il est essentiel que la puissance totale de vos équipements ne dépasse pas les 12 kVA lorsqu’ils fonctionnent simultanément.

    Qu’est-ce que le kVA triphasé ?

    La puissance de raccordement 36 kVA triphasé est particulièrement recommandée pour ceux qui nécessitent de gros besoins énergétiques. C’est notamment le cas pour les entreprises, mais aussi des personnes qui disposent d’appareils très énergivores ou dont la distance entre le compteur et le lieu d’utilisation de l’équipement est très élevée. En effet, comme le courant triphasé est conduit dans trois câbles phase et un câble neutre :

    • vous subirez moins de déperditions d’électricité ;
    • il y a moins de risque de disjonction si vous utilisez des appareils qui nécessitent de fortes tensions.

    Comment connaître la puissance en kVA nécessaire pour son logement ?

    Comme mentionnée précédemment, dépasser la puissance en kVA de votre compteur peut entraîner des dysfonctionnements sur vos appareils électriques. Il est donc nécessaire de bien choisir la puissance dont vous avez besoin.

    Les différents critères pour choisir la bonne puissance

    Pour déterminer la puissance à installer, vous devez prendre en compte différents facteurs, notamment :

    • la taille de votre logement ;
    • le nombre d’occupants ;
    • vos habitudes de consommation ;
    • les appareils électriques que vous utilisez.

    Une installation en 3 kVA

    Vous pouvez opter pour une puissance de compteur de 3 kVA :

    • si vous habitez dans un studio ou un appartement qui mesure près de 30 m² ;
    • vous n’utilisez pas d’appareils électriques énergivores, comme un four électrique ;
    • vous vous chauffez au gaz.

    La puissance de 3 kVA est la puissance minimum que vous pouvez souscrire. Bien évidemment, le prix de l’abonnement sera moins cher.

    Une installation en 6 kVA

    Selon l’ADEME, la puissance de compteur de 6 kVA est la plus souscrite par les ménages français. Près de 70 % d’entre eux ont, en effet, un compteur électrique doté de cette puissance. La raison à cela est simple. Ce type de compteur est adapté aux logements :

    • de taille moyenne ;
    • chauffés à l’électricité ;
    • disposant de lave-linge ou de lave-vaisselle qui fonctionne en même temps que les autres appareils électroménagers.

    Une installation en 9 kVA

    Une puissance de compteur de 9 kVA est recommandée dans le cas où :

    • votre logement fait au moins 100 m2 ;
    • vous vous chauffez à l’électricité et que vous possédez un chauffe-eau électrique ;
    • vous disposez de lave-linge, de lave-vaisselles, de four électrique ou bien d’autres équipements énergivores qui peuvent fonctionner simultanément.

    Une installation en 12 kVA

    Tout comme pour le compteur d’une puissance de 9 kVA, l’installation en 12 kVA est destinée aux maisons de plus de 100 m2. En revanche, elle est fortement recommandée lorsque vous avez des équipements électriques qui consomment beaucoup d’énergie, comme une pompe à chaleur.

    Une installation entre 15 kVA et 36 kVA

    Ce type de compteur est surtout réservé aux entreprises qui utilisent de gros équipements électriques. En revanche, vous pouvez souscrire à ces puissances de compteur dans le cas où vous avez dans votre logement des climatiseurs qui peuvent être très gourmands en électricité, ou bien une piscine chauffée à l’électricité.

    Comment convertir les kVA en kW ?

    Convertir un kVA en kW est une opération toute simple. En effet, 1 kVA est égal à 1 kW ou 1000 W. Voici un comparatif selon la puissance de compteur que vous souscrivez :

    Puissance de compteur
    électrique en kVA
    Conversion en kWConversion en W
    3 kVA3 kW3 000 W
    6 kVA6 kW6 000 W
    9 kVA9 kW9 000 W
    12 kVA12 kW12 000 W
    15 kVA15 kW15 000 W
    18 kVA18 kW18 000 W
    24 kVA24 kW24 000 W
    30 kVA30 kW30 000 W
    36 kVA36 kW36 000 W

    Dans ce contexte, si vous souscrivez, par exemple, une offre avec une puissance de 3 kVA, la puissance totale des appareils électriques qui fonctionnent en même temps ne doit pas dépasser les 3 kW.

    Connaître sa consommation en kWh pour des économies d’énergie

    Vous souhaitez savoir quelle est votre consommation en kWh ? Si vous possédez déjà un compteur électrique communicant Linky, vous bénéficiez d’une vision précise de votre consommation d’électricité en temps réel. Néanmoins, il existe également d’autres moyens pour connaître votre consommation. Pour cela, vous devez juste :

    • additionner les puissances de vos équipements électriques qui fonctionnent en simultanée ;
    • multiplier le résultat obtenu par le nombre d’heures d’utilisation par jour, puis par le nombre de jours d’utilisation dans une année.

    Vous obtiendrez alors votre consommation annuelle en Wattheure. Il vous suffit de la diviser par 1 000 pour obtenir un résultat en kWh. En résumé, vous devrez appliquer la formule suivante :

    consommation électrique en kWh=(Nombre d’heures x Nombre de jours x Puissance)/1000.

    Quels sont les appareils électriques qui consomment le plus en kWh ?

    Afin d’ajuster vos habitudes de consommation et pouvoir faire davantage d’économies d’énergie, il est également essentiel de connaître les appareils qui consomment le plus. Retrouvez-les dans le tableau qui suit :

    AppareilFréquence
    d'utilisation
    Consommation
    annuelle moyenne
    Chauffage électrique maison/4 312 kWh/an
    Chauffage électrique appartement/1 719 kWh/an
    Ballon d'eau chaude électrique (200 litres)365 jours1 676 kWh/an
    Climatiseur fixe/700 kWh/an
    Réfrigérateur combiné 24h/24346 kWh/an
    Congélateur24h/24308 kWh/an
    Lave-vaisselle166 cycles/an192 kWh/an
    Plaque de cuisson vitrocéramique409 cycles/an159 kWh/an
    Four électrique187 cycles/an146 kWh/an
    Four à micro-ondes/39 kWh/an
    Eclairage 31 points lumineux)200h/an147 kWh/an
    Téléviseur6h46/jour32 kWh/an
    Boxe internet22h/jour187 kWh/an
    Sèche-linge (7kg)183 cycles/an301 kWh/an
    Ademe
    Sommaire
      09 88 90 39 70
      Profitez de nos offres partenaires
      RAPIDE

      Nos conseillers sont disponibles immédiatement

      SIMPLE

      Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

      GRATUIT

      Notre service est entièrement gratuit

      Retour haut de page