09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Rénovation énergétique » Chauffage économique » Combien consomme une pompe à chaleur ?

Combien consomme une pompe à chaleur ?

Article mis à jour le 24 août 2022

À la recherche d’une solution à la fois écologique et économique pour le chauffage de votre domicile ? La consommation d’une pompe à chaleur présente l’avantage d’utiliser l’énergie présente dans l’air, dans l’eau ou dans le sol (selon le type sélectionné) afin de la transformer en chaleur. Grâce à l’installation d’un tel dispositif thermodynamique, il est donc possible d’encourager l’utilisation des énergies renouvelables, tout en faisant des économies sur le montant de sa facture d'électricité. Tout cela, en conservant du même coup une température toujours confortable à la maison.

Comment réduire la consommation de sa pompe à chaleur ?

Même si l’utilisation d’une pompe à chaleur est déjà considérée comme une solution à la fois bonne pour l’environnement ainsi que pour ses propres économies, il demeure possible de toujours viser à réduire au minimum la consommation de sa pompe à chaleur à domicile. Le but étant alors de parvenir à diminuer autant le coût de la facture en électricité, que les quantités de CO2 émises dans l’environnement.

Voici donc quelques conseils afin de limiter la consommation d’une pompe à chaleur

  1. Demander une étude thermique réalisée par un professionnel qualifié RGE. Une telle étude permettra de dresser un portrait juste et détaillé de vos besoins énergétiques. Elle tient compte de plusieurs facteurs dont la surface de votre maison, l’isolation des murs, plancher et plafonds, ainsi que le climat dans lequel vous vivez.
  1. Choisir une pompe à chaleur bien adaptée à ses réels besoins en énergie. Surdimensionnée, son prix à l’achat sera plus élevé. De plus, le système devra sans cesse arrêter et redémarrer, ce qui entraînera un coût plus important pour son utilisation. Sous-dimensionnée, la consommation de la pompe à chaleur sera constamment plus élevée, pouvant même entraîner une usure prématurée. De plus, le confort n’y sera alors pas optimal.
  1. Dans les régions où les grands froids sont fréquents, il peut être recommandé d’opter pour une pompe à chaleur tirant son énergie du sol (PAC géothermique) plutôt qu’une pompe air/air par exemple, qui devra inévitablement consommer plus d’énergie afin de réchauffer l’air froid.
  1. Considérer l’achat d’une pompe à chaleur avec la technologie Inverter, présentant l’avantage de limiter grandement les cycles marche / arrêt. En adaptant de manière efficace la puissance nécessaire à chaque utilisation, cette option permet ainsi de mieux contrôler la consommation énergétique de l’appareil.
  1. Veiller à faire un bon entretien de son système, au minimum annuellement. Il est important de ne pas oublier de nettoyer l’ensemble des composantes comme les filtres et les cassettes par exemple.

En plus d’avoir la possibilité de diminuer le coût de votre facture en électricité grâce à la bonne consommation d’une pompe à chaleur écoénergétique, différents programmes d’aides financières sont disponibles afin de vous encourager à amorcer cette transition plus verte. C’est le cas notamment :

Comment calculer la consommation d’une pompe à chaleur ?

Afin de calculer correctement la consommation d’une pompe à chaleur, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Parmi ceux-ci, la puissance de l’appareil a bien sûr une incidence sur la quantité d'électricité consommée. En ce sens, il est d’ailleurs recommandé de choisir la pompe à chaleur (PAC) qui sera la mieux adaptée en fonction de ses besoins.

Comprendre le coefficient de performance de sa pompe à chaleur

Aussi connu sous le terme « COP », le coefficient de performance permet de mesurer le rendement d’une pompe à chaleur. Exprimé sous la forme d’un ratio, démontrant la chaleur produite par la PAC par rapport à la quantité d’énergie consommée, il se présente donc comme une bonne mesure d’efficacité énergétique.

Exprimé différemment, on peut retenir que le COP = énergie produite / énergie consommée

À titre d’exemple, un COP de 3 impliquerait qu’avec 1 kWh d’énergie électrique consommée, la pompe à chaleur parvient à fournir une source de chaleur de 3 kWh.

La consommation moyenne d’une pompe à chaleur

Il est estimé que le coefficient de performance moyen d’une pompe à chaleur de bonne qualité se situerait autour de 3 à 4. Certains systèmes peuvent même permettre un rendement encore plus intéressant. Le ratio est cependant variable à travers le temps. Il fluctue en effet selon divers paramètres, qui peuvent tous avoir une certaine influence sur la consommation de la pompe à chaleur

  • le volume du logement à chauffer ;
  • la qualité de l’isolation des lieux ;
  • les besoins en chauffage du domicile, en fonction notamment du climat extérieur ;
  • le type de pompe à chaleur ;
  • les autres composantes du système (radiateurs, planchers chauffants, etc...).

Les différentes nuances de coefficients de performance 

Il est bon de savoir qu’il existe différentes nuances sur la manière de calculer le coefficient de performance d’une pompe à chaleur. Ainsi, il est possible d’entendre parler de COP machine, de COP système et de COP annuel.

  • Le COP machine est le rapport initialement calculé en laboratoire. Il est donc déterminé à partir d’un environnement à température fixe et stable. 
  • Le COP système est similaire mais possède l’avantage d’intégrer la notion des contrastes de température, en prenant en compte les cycles de dégivrage ainsi que le fonctionnement des pompes et des radiateurs par exemple.
  • Le COP annuel, aussi appelé COPA, est sans doute l’indicateur le plus fiable afin d’avoir une bonne représentation du rendement énergétique de votre PAC. Il s’agit en fait de la moyenne, sur un an, de la consommation de la pompe à chaleur, en tenant compte notamment des variations de températures selon les saisons.

Dans tous les cas, l’idée reste cependant la même. Le COP permet d’obtenir un bon aperçu du rendement réel de la pompe à chaleur afin de réchauffer, ou de refroidir dans le cas des pompes réversibles, la température intérieure de la maison. En plus du coefficient de performance, la puissance calorifique de l’appareil est aussi un facteur à prendre en compte pour choisir une pompe à chaleur bien adaptée à vos besoins.

Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Aussi appelée « PAC », la pompe à chaleur se définit comme un système de chauffage en mesure de capter l’énergie présente dans les ressources renouvelables comme l’air, l’eau et le sol, afin de les transformer en chauffage pour votre demeure. Plus précisément, les calories retrouvées de façon naturelle dans l’environnement sont ainsi converties par ce dispositif en source d’énergie thermique

Les différents types de PAC

  • La pompe à chaleur aérothermique : retrouvée sous la forme d’une PAC air/air ou air/eau, ce type de pompe à chaleur prend son énergie dans l’air, afin de le transformer en chaleur pour le domicile. 
  • La pompe à chaleur géothermique : regroupant les PAC sol/sol et sol/eau, ce type de pompe à chaleur possède l’avantage de tirer son énergie du sol, grâce à des capteurs souterrains. Ainsi, son fonctionnement n’est pas influencé par les températures froides à l’extérieur.
  • La pompe à chaleur aquathermique (PAC eau/eau) : similaire à la PAC géothermique, ce type de pompe à chaleur prend les calories présentes dans l’eau des nappes phréatiques, afin de les transformer pour alimenter votre système de chauffage.
  • La pompe à chaleur piscine : cette PAC air/eau permet de réchauffer l’eau de la piscine en utilisant les calories retrouvées naturellement dans l’air. Elle représente une manière économique et efficace de conserver l’eau de la piscine à une température agréable pour la baignade, afin d’en profiter pleinement !

Dans tous les cas, sachez qu’il existe des modèles de pompes à chaleur dites réversibles. Ces dernières ont l'avantage de pouvoir aussi fonctionner dans l’autre sens, c’est-à-dire en transformant les calories présentes dans l’air intérieur, afin d’expulser cette chaleur à l’extérieur, et ainsi rafraîchir l’intérieur de votre maison. Avec une pompe à chaleur réversible, il vous est donc possible d’être confortable été comme hiver, peu importe les températures à l’extérieur.

Les avantages d’utiliser une pompe à chaleur à la maison 

L’utilisation d’une pompe à chaleur à domicile présente plusieurs avantages :

  1. une solution écologique présentant un bon bilan carbone ;
  2. une manière efficace de réduire votre consommation électrique ;
  3. la possibilité de réaliser des économies intéressantes sur votre facture d’électricité ;
  4. en plus de veiller à conserver des températures stables pour un meilleur confort à l’intérieur de la maison.

Ainsi, grâce à l’installation d’une pompe à chaleur, vous pourrez profiter d’un système de chauffage économique et écologique. La faible consommation d’une pompe à chaleur en fait une solution efficace pour réchauffer la maison. Afin d’optimiser le tout, il demeure important de choisir la PAC la mieux adaptée à ses réels besoins. Un professionnel certifié, suite à une étude thermique complète, saura ainsi vous indiquer quelle puissance de pompe à chaleur choisir, en fonction notamment du coefficient de performance de cette dernière. Au final, c’est la planète ainsi que votre facture en électricité qui vous remercieront.

FAQ

Sommaire
    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page