09 88 90 39 70
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Autoconsommation » Autoconsommation biomasse

Autoconsommation biomasse

Sommaire
    Article mis à jour le 29 novembre 2021

    Source d’énergie renouvelable, la biomasse peut être utilisée pour l’électricité, le chauffage et même pour produire du carburant. Sur le territoire français, il existe environ une soixantaine de centrales biomasses qui œuvrent pour la fourniture d’énergie. Cette dernière peut être utilisée en autoconsommation individuelle ou collective.

    Qu’est-ce que l’autoconsommation énergétique ?

    Lautoconsommation énergétique consiste à utiliser l’énergie que l’on produit soi-même. Elle comble la totalité ou une partie des besoins énergétiques d’un foyer. Cette possibilité s’offre à tous, à condition de disposer des équipements adéquats. Autrement dit, la production ne nécessite pas forcément l’intervention d’un fournisseur d’énergie.

    L’objectif est de réaliser une production décentralisée de l’électricité nécessaire au quotidien. Vous ne passez plus par les réseaux de distribution publics ou vous vous reliez le moins possible avec eux. Dans ce dernier cas de figure, votre facture énergétique diminue considérablement.

    L’énergie destinée à l’autoconsommation provient essentiellement du soleil, du vent et de la chaleur. Pour capter et transformer cette énergie en électricité, le vous pouvez recourir à divers dispositifs comme l’éolienne ou les panneaux solaires.

    Il existe plusieurs sources d’énergie qui peuvent être exploitées pour une autoconsommation :

    • l’énergie solaire peut être transformée en électricité grâce à des panneaux photovoltaïques ;
    • l’énergie éolienne provient du vent ;
    • l’hydroélectricité exploite la force de l’eau pour produire de l’électricité ;
    • l’énergie géothermique est captée dans le sous-sol pour produire de la chaleur ou de l’électricité à usage domestique ;

     l’énergie biomasse provient de la combustion des déchets organiques.

    Qu’est-ce que l’autoconsommation par biomasse ?

    La cogénération est le procédé utilisé pour produire à la fois de la chaleur et de l’électricité. Pour ce faire, des matières organiques sont brûlées comme : 

    • le bois ;
    • les déchets provenant des industries qui transforment du bois ;
    • les résidus de végétaux agricoles comme la noix de coco, la canne à sucre ou l’arachide.

    Cette technique permet d’économiser jusqu’à 20 % d’énergie primaire.

    .

    Méthanisation de la biomasse

    Cette méthode consiste à produire du biogaz à l’aide d’une méthode de fermentation. Pour se faire, les résidus sont fermentés avec des bactéries. Ils sont composés de fumiers, de déchets ménagers, de boues de station d’épuration, de cartons, ou encore de papiers. Une fois fermentées par les micro-organismes, ces matières sont brûlées.

    Le biogaz ou gaz naturel est constitué en majorité de méthane. Selon l’EDF, 10 % de l’électricité issue de la biomasse en France découle de la combustion du biogaz.

    Comment la biomasse est-elle utilisée ?

    La chaleur produite par la biomasse peut être utilisée à des fins domestiques, notamment pour le chauffage et la cuisson. Elle est aussi mise à profit de la production d’eau chaude et d’électricité. Concrètement, cette biomasse peut servir de chauffage collectif ou individuel, ou encore de biogaz ou de biocarburants.

    Le chauffage collectif

    Pour le chauffage collectif, les biocombustibles issus d’une transformation industrielle sont privilégiés. Il s’agit notamment des résidus, des écorces ou des copeaux de bois. Ils sont destinés à être brûlés dans des appareils thermiques comme les chaufferies bois. Ces biomasses solides prennent la forme de :

    • granulés ou pellets : ces biocombustibles sont issus des bois résineux ;
    • plaquettes : ces copeaux de bois sont utilisés dans des chaufferies qui sont associées à des réseaux de chaleur. Ces derniers sont destinés au chauffage des bâtiments publics ou encore des locaux agricoles ou industriels.

    Le chauffage individuel

    Le chauffage individuel se fait souvent par la combustion de bois-énergie ou biomasse solide par définition. Cela veut dire des matières organiques végétales ou animales. Il faut savoir que le rendement énergétique varie largement en fonction de la matière utilisée, mais aussi de l’appareil de chauffage. Les combustibles les plus courants sont :

    • les bois bûches de différentes essences. Ces dernières sont issues des coupes de troncs dans la forêt. Ils sont brûlés dans des cheminées, des poêles à bois ou des chaudières ; 
    • les plaquettes et les granulés. Ils sont très utilisés dans des appareils thermiques individuels.
    search

    Bon à savoir

    Le pouvoir calorifique inférieur (PCI) désigne une propriété des combustibles. C’est la quantité de chaleur qui est dégagée par le processus de combustion intégrale d’une unité combustible. Le PCI dépend de l’humidité, de la densité et de la variété du bois. Si ce dernier est bien sec, le pouvoir calorifique est compris entre 4 et 4,5 kWh/kg.

    Le biogaz et les biocarburants

    La biomasse en autoconsommation collective est aussi utilisée à d’autres fins :

    • le biogaz : ce gaz combustible peut procurer de la chaleur ou de l’électricité. Il est aussi possible de le transformer en gaz renouvelable à injecter dans un réseau ou dans le biométhane ;
    • les biocarburants : ils résultent de la transformation des matières organiques. Le bioéthanol et le biodiesel sont extraits des céréales, de la canne à sucre et de la betterave. Une autre génération de biocarburant est issue de la transformation des algues et des cyanobactéries.
    COMMENT COMPARER LES FOURNISSEURS DE GAZ ET CHOISIR L’OFFRE QUI VOUS CONVIENT

    Quels sont les avantages de ce type d’autoconsommation ?

    L’autoconsommation biomasse présente deux principaux atouts :

    • l’énergie biomasse est propre : elle ne pollue pas l’atmosphère. La quantité de gaz carbonique rejetée par la biomasse correspond à celle absorbée par les végétaux, notamment ceux qui sont en croissance.
    • la biomasse récupère et exploite les matières organiques d’origine animale ou végétale. Avec ces ressources peu coûteuses et disponibles en grande quantité, la facture d’énergie diminue.
    search

    Bon à savoir

    Pour une autoconsommation individuelle, vous pouvez bénéficier d’un financement prime énergie en installant une chaudière biomasse individuelle. En revanche, pour une utilisation collective, une aide à l’autoconsommation biomasse via l’ADEME est mise en place par l’État. Si votre installation peut produire un minimum de 1 200 MWh/an , vous êtes éligible à ce financement.

    09 88 90 39 70
    Profitez de nos offres partenaires
    Retour haut de page