Fournisseur d'énergie moins cher : quels avantages ?

Depuis l’ouverture du marché du gaz et de l’électricité à la concurrence, il est possible de changer son contrat pour un fournisseur d’énergie moins cher. À combien peuvent se chiffrer les économies sur le budget ? Faut-il privilégier un rabais sur l’abonnement ou sur le coût kWh ? Est-il préférable d’opter pour un contrat dual ? Le parrainage a-t-il un intérêt ? La qualité du service est-elle aussi au rendez-vous ? Quelques éléments de réponses.

Quelles économies espérer en changeant de fournisseur d'électricité et de gaz ?

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, les fournisseurs d’énergie moins chers se sont multipliés. Pour autant, seuls 15% des foyers français ont quitté EDF selon la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) et 28% sont partis d’Engie pour être approvisionnés par d’autres prestataires. La raison est simple : moins de la moitié de la population sait qu’il est possible de changer à tout moment selon le baromètre annuel du Médiateur national de l'énergie publié et gratuitement de fournisseur et ne connaît pas la procédure à suivre. Les Français pourraient pourtant réaliser des économies pouvant aller jusqu’à 15% pour le gaz et entre 8 et 10% pour l’électricité. Cela peut sembler peu, mais le prix de l’énergie ne représente qu’un tiers de la facture totale, le reste se ventilant entre les différentes taxes et le coût de l’acheminement. Bien évidemment, tout dépend du profil et de la consommation du ménage, tout électrique ou électrique et gaz, mais passer chez un fournisseur d’énergie moins cher permet de gagner 80 à 120 € en moyenne chaque année sur son budget, tant pour l’électricité que pour le gaz.

 

Faut-il préférer une réduction sur le prix du kWh ou sur l'abonnement ?

Deux options s’offrent au consommateur qui souhaite se tourner vers un fournisseur d’énergie moins cher. D’une part, il peut choisir une réduction sur le prix du kWh, qui est soit indexé sur les tarifs réglementés d’EDF et donc garanti sur une année, soit fixé sur une période déterminée, parfois sur plusieurs années. D’autre part, l’utilisateur peut souscrire à un abonnement à prix préférentiel, proposé par certains fournisseurs. Le plus souvent, la réduction attendue sur la facture ne concerne que le prix du kWh et pas celui de l’abonnement, et les tarifs sont proposés hors TVA et à l’exclusion de certains services. Attention donc à bien comparer les offres, en fonction des besoins du foyer. Ceux qui consomment peu d’électricité préfèreront un abonnement bas pour agir directement sur la partie fixe de la facture. Les autres, qui utilisent massivement cette énergie dans leur logement, opteront pour un kWh moins élevé, ce qui leur permettra de payer moins cher leur consommation réelle.

 

Les atouts d'un abonnement dual gaz et électricité

Bien évidemment, l’avantage principal d’un abonnement dual gaz et électricité auprès d’un fournisseur d’énergie moins cher, c’est que le consommateur ne reçoit plus qu’une seule facture. Une visibilité en un coup d’œil, pour toujours plus de facilité de compréhension et de transparence. De la même manière, l’utilisateur est face à un interlocuteur unique pour les deux énergies, un gain de temps certain en cas de panne. Enfin, le fournisseur propose également le plus souvent un rabais aux clients qui choisissent cette formule, une bonne manière de réduire sa facture. Il convient néanmoins d’être vigilant quant aux tarifs proposés pour un abonnement dual gaz et électricité car le coût de ces deux énergies varie très différemment. Si le prix du gaz a tendance à baisser en raison de la chute des coûts du pétrole et des hivers de plus en plus doux, l’électricité quant à elle augmente régulièrement. EDF a investi massivement dans des projets à l’étranger et dans la rénovation des centrales nucléaires, ce qui a bien évidemment une répercussion sur les coûts de l’électricité, révisés chaque année au mois de juillet. Cependant, pas d’inquiétude à avoir, il est toujours possible de changer de fournisseur, à tout moment du contrat, pour suivre les coûts les plus bas.

 

Le système de parrainage, un bon moyen de faire baisser sa facture d'électricité

Autre méthode pour réduire sa facture en passant chez un fournisseur d’énergie moins cher que l’historique, le système du parrainage. En effet, lorsqu’un client souscrit à un contrat et qu’il indique avoir été parrainé par un autre client, les deux se voient appliquer une réduction sur leur facture d’énergie. Ce rabais peut aller de 5 à 20 € pour le parrain et pour le filleul. Ainsi, inciter régulièrement des amis, des collègues de travail ou encore des membres de sa famille à adhérer à un contrat de fourniture chez les nouveaux acteurs permet de baisser sa facture en conséquence. Il n’y a pas de petites économies !

 

Un prix intéressant, et couplé à un service de qualité

Les prix intéressants pratiqués par les fournisseurs d’énergie moins chers n’impliquent pas pour autant une diminution de la qualité des services. Pour commencer, l’électricité et le gaz proposés par les nouveaux prestataires et les historiques sont les mêmes, aucun risque de se voir distribuer une électricité ou un gaz d’une gamme inférieure. Idem, ce sont les mêmes réseaux qui acheminent les deux énergies et en cas de panne, les rassurent eux-mêmes les réparations. Les techniciens qui interviennent sur les compteurs et qui viennent faire les relevés proviennent des équipes d’ERDF et de GRDF.. Le consommateur peut aussi compter sur la performance du service client : une plus grande disponibilité horaire, la possibilité de joindre des conseillers par email ou par téléphone. Enfin, aucune interruption de service n’est à déplorer lors du changement et le fournisseur d’énergie choisi se charge lui-même de la procédure, et ce gratuitement.